Le Détachement de la GRC de Surrey fait disparaître la magie d’une culture illicite de champignons

Surrey

2021-09-20 09:13 HAP

Dossier nº 2021-135984

Le Détachement de la GRC de Surrey a saisi une grande quantité de « champignons magiques » après avoir découvert une installation clandestine de psilocybine à Clayton Heights.

L’enquête a débuté le 6 septembre 2021, après que les services d’incendie de Surrey se soient rendus dans une résidence du secteur 7000 de la 196e rue, en réponse au déclenchement d’une alarme de monoxyde de carbone. Une fois à l’intérieur de la résidence, des indices d’activité liée à des drogues illicites ont été observés et le Détachement de la GRC de Surrey a été appelé en renfort. À leur arrivée sur les lieux, les agents de première ligne ont découvert ce qu’ils croyaient être un laboratoire de drogues à base de champignons psilocybines. Une femme a été arrêtée sur place, puis libérée en attendant la suite de l’enquête.

La police a obtenu un mandat de perquisition et, au cours des deux jours suivants, la Section antidrogue de la GRC de Surrey et l’Équipe de lutte et d’intervention contre les laboratoires clandestins ont mené une enquête à l’intérieur de la résidence. L’installation de culture a été démantelée en toute sécurité et des accessoires liés à la production de champignons psilocybines ont été saisis.

Au cours de l’enquête, les agents ont trouvé et saisi 11 kilogrammes de champignons psilocybines séchés et 18 kilogrammes de champignons psilocybines humides. Les champignons secs représentent à eux seuls plus de 6200 doses.

illicite de champignons

illicite de champignons

« La possession, la vente et la production de champignons magiques demeurent illégales au Canada », a déclaré le sergent John Murray du Groupe antidrogue de la GRC de Surrey. « La consommation de substances illégales comme les champignons psilocybines comporte des risques, car elles ne sont pas réglementées, de sorte que la puissance et les effets peuvent varier considérablement. »

L’enquête se poursuit et aucune accusation n’a été portée.

Le Détachement de la GRC de Surrey rappelle aux propriétaires d’effectuer des vérifications régulières de leurs biens locatifs, car les laboratoires de drogues illégales peuvent causer des dommages à la propriété, comme des moisissures et d’autres dommages structurels. Les propriétaires risquent de se retrouver dans une situation financière difficile, car les assurances habitation ne couvrent pas toutes les dommages causés par des activités illégales.

Vous trouverez des renseignements sur les droits d’accès des propriétaires aux logements locatifs sur le site Web de la Residential Tenancy Branch (service de location à usage d’habitation) [en anglais seulement].
 

Diffusé par :

Cap. Vanessa Munn

Agente des relations avec les médias
GRC de Surrey
www.grcdesurrey.ca
14355, 57e Avenue Surrey (C.-B) V3X 1A9
Bureau : 604-599-7776

Courriel : surrey_media_relations@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :