Un propriétaire vigilant prévient une introduction par effraction

Nanaimo

2017-04-12 10:18 PDT

Dossier nº 2017-10206

Les mesures prises par un propriétaire vigilant, qui fait partie d’un groupe actif de surveillance de quartier, pourraient avoir prévenu une introduction par effraction dans sa demeure, et possiblement d’autres incidents dans son voisinage.

Le vendredi 7 avril vers 13 h, Jason Grant revenait à sa demeure située sur la promenade Brookfield lorsqu’il a vu un homme tout près du côté de sa maison.  Au début, je croyais qu’il était un colporteur ou qu’il laissait des dépliants , a expliqué M. GRANT lorsqu’on l’a interrogé au sujet de l’incident. M. GRANT a demandé à l’homme, mine de rien, ce qu’il faisait; ce dernier a répondu :  Je croyais que Ryan vivait ici . M. GRANT l’a assuré qu’il n’y avait pas de Ryan à cette demeure, et regardait l’homme pendant que celui-ci s’éloignait de la maison. M. GRANT a immédiatement appelé le détachement de la GRC de Nanaimo, qui est arrivé sur les lieux en l’espace de quelques minutes et a trouvé l’homme suspect.

Il s’avère que le suspect, qui est bien connu du détachement de la GRC de Nanaimo et de la police à l’échelle du Lower Mainland, était en probation pour diverses introductions par effraction. Les policiers n’avaient pas suffisamment de motifs pour l’arrêter, mais ils ont consigné l’incident et ont veillé à ce que l’homme quitte le voisinage.

M. GRANT fait partie du groupe de surveillance de quartier de la promenade Brookfield, qui vient d’être créé, et sait que pour prévenir des crimes, il est essentiel de signaler toute activité suspecte. M. GRANT ne s’est pas montré agressif; il n’a fait que parler avec l’homme. Lorsque les réponses de l’homme ne tenaient pas debout, il savait qu’il devait appeler la police.

Nanaimo compte actuellement plus de 60 groupes de surveillance de quartiers, formés de 5 200 citoyens. Certains voisinages ont formé un groupe de surveillance après avoir fait l’objet d’un grand nombre d’introductions par effraction ou de vols; d’autres n’ont pas été touchés par des incidents criminels et veulent que ça demeure ainsi.  Les policiers ne peuvent pas s’installer à tous les coins de rue dans tous les voisinages 24 heures par jour, sept heures par semaine. Nous avons besoin que les membres de la collectivité demeurent vigilants et veillent à la sécurité de tous. Cette collaboration habilite les propriétaires et leur fait savoir que leur maison, leur famille et leurs biens sont pris en main , explique le gendarme Gary O'Brien, coordonnateur des groupes de surveillance de quartiers pour le détachement de la GRC de Nanaimo.

Pour en apprendre davantage sur les groupes de surveillance de quartiers, communiquez avec les Services de police communautaire du détachement de la GRC de Nanaimo au 250-755-3257.
 

Diffusé par

Gend. Gary O'Brien

Agent des relations avec les médias
Services de police communautaires, GRC de Nanaimo
303, rue Prideaux, Nanaimo (C.-B.) V9R 2N3
Téléphone : 250-755-3257
Cellulaire : 250-713-0701
Télécopieur : 250-755-3238

Courriel : gary.obrien@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :