Lettre aux parents au sujet du fentanyl

Surrey

2017-06-20 08:15 PDT

20 juin 2017

Chers parents / gardiens,

Tandis que votre famille se prépare en vue des vacances d’été, la GRC de Surrey et le District scolaire de Surrey veulent vous parler de certains risques qui existent actuellement dans l’univers de la drogue illicite afin que vous puissiez passer un été sécuritaire. Il est essentiel que les parents/gardiens et les jeunes soient au courant des dangers associés à l’essai de drogues.

Au cours des deux dernières années, le milieu de la drogue a connu un changement majeur en grande partie attribuable au fentanyl. Le fentanyl est un puissant analgésique obtenu sous ordonnance environ 100 fois plus toxique que la morphine. Il est désormais importé et vendu illégalement, ce qui a des conséquences tragiques. En effet, une très petite quantité de fentanyl peut causer des dommages graves, voire la mort.

Dans le Lower Mainland, on a trouvé du fentanyl et des drogues semblables mélangés à d’autres drogues (héroïne, cocaïne en poudre, crack, méthamphétamine, etc.). Le fentanyl est aussi l’un des ingrédients principaux retrouvés dans les comprimés d’oxycodone et de Percocet de contrebande. Ces nouvelles combinaisons de drogues ont déjà causé un grand nombre de décès. En 2016, il y a eu à Surrey 113 décès par surdose, soit le deuxième taux le plus élevé dans la province. Au cours des quatre premiers mois de 2017, il y a eu 51 décès par surdose à Surrey.

L’été amène les festivals, les concerts et les soirées entre amis, et beaucoup d’élèves prennent part à de telles activités. L’ecstasy (MDMA) est une drogue répandue qui se consomme souvent lors de telles activités. Le fentanyl se mélange facilement à l’ecstasy, ce qui met les consommateurs en danger de faire une surdose et d’en mourir. L’ecstasy est un hallucinogène aux propriétés stimulantes. Elle est normalement vendue sous forme de poudre blanche libre comprimée en tablettes sur lesquelles sont imprimés divers logos ou encore insérée dans des gélules. La personne qui en consomme ressent de l’euphorie, une confiance en soi améliorée et une sociabilité accrue, ce qui explique la popularité de cette drogue dans les soirées.

Malgré tous nos efforts en tant que parents, nos enfants peuvent facilement être à risque de consommer de la drogue. Ils sont jeunes et subissent l’influence de personnes et de facteurs qui échappent à notre contrôle. Il est important de ne jamais présumer que votre enfant n’a pas déjà essayé la drogue ou pensé à le faire. Vous serez peut-être surpris d’apprendre que 54 % des décès par surdose survenus dans la province se sont produits dans des maisons privées. Il est important que les parents sachent que le problème ne se pose pas que chez les sans-abris et les toxicomanes : un décès par surdose peut très bien se produire chez une personne qui consomme ou fait l’essai de drogues pour la première fois.

Nous vous encourageons à protéger vos enfants en leur parlant des drogues, et surtout de la nature méconnue du fentanyl et de sa puissance mortelle. Gardez un œil sur les activités, les humeurs et les amis de vos enfants, et incitez-les à vous parler. Visitez le site Web de l’Autorité sanitaire de Fraser (www.fraserhealth.ca/health-info/) ou de Jeunesse sans drogue Canada (https://www.jeunessesansdroguecanada.org/) pour obtenir des conseils sur la façon d’aborder le sujet avec vos enfants. La GRC de Surrey a une Ligne d’aide pour les parents (604 599 7800) qui s’adresse aux parents craignant que leur enfant ne devienne impliqué dans des activités illégales.

La GRC de Surrey et le district scolaire de Surrey sont déterminés à aider les familles à rester en sécurité. Nous vous souhaitons, à vous et votre famille, un bel été sans risque.

Sincèrement,

Dr Jordan Tinney
Surintendant des écoles, directeur général, district scolaire de Surrey

Dwayne McDonald, commissaire
adjoint, officier responsable, GRC de Surrey

Suivez-nous :
Date de modification :