Accusations de voies de fait portées contre des membres d’un groupe de justiciers

Surrey

2017-05-18 14:20 PDT

Dossier nº 2017-43636, 2017-51503

Le détachement de la GRC de Surrey annonce que des accusations ont maintenant été portées dans deux enquêtes de voies de fait impliquant un groupe de justiciers local. Le 3 avril 2017, à 18 h 40, des membres du détachement de la GRC de Surrey se sont rendus sur les lieux d’une confrontation qui se déroulait dans le pâté de maisons 10100 du boulevard King George entre un homme, qui a depuis été accusé de leurre d’enfants, et Ryan LAFORGE, qui fait partie d’un groupe de justiciers (voir le communiqué précédent). À la suite de cet incident, M. LAFORGE, un résident de Surrey de 34 ans, fait l’objet d’un chef d’accusation de voies de fait et d’un chef d’accusation de profération de menaces.

Le 19 avril 2017, à 18 h 25, des membres du détachement de la GRC de Surrey ont répondu à un appel semblable et se sont rendus encore une fois dans le pâté de maisons 10100 du boulevard King George. Une confrontation s’y déroulait entre un homme suspecté de leurre d’enfants et trois hommes qui pourraient faire partie du groupe de justiciers. Des membres du détachement de la GRC de Surrey se sont rendus sur les lieux et ont arrêté deux hommes, soit un suspect dans une affaire de leurre d’enfants et Lance LOY, un résident de 37 ans faisant partie du groupe de justiciers. Les deux autres hommes, dont l’un était M. LAFORGE, se sont enfuis avant l’arrivée des policiers. En raison de cet incident, MM. LAFORGE et LOY font tous les deux l’objet d’un chef d’accusation de voies de fait.
M. LOY comparaîtra aujourd’hui devant les tribunaux. Un mandat d’arrêt a été lancé à l’encontre de M. LAFORGE. Nous menons toujours une enquête sur le troisième suspect.

Les policiers tiennent à rappeler au public que l’autojustice, peu importe son intention, pose des risques importants pour la sécurité de toutes les personnes concernées, a expliqué le caporal Scotty Schumann. Le recours à nos enquêteurs spécialement formés dans un milieu contrôlé est la meilleure façon de procéder à l’arrestation de dangereux criminels et de s’assurer que justice est rendue.

Les policiers recommandent fortement aux gens de ne pas se placer dans des situations potentiellement dangereuses et de communiquer avec leur service de police local ou de se rendre sur www.cyberaide.ca pour signaler tout incident d’exploitation sexuelle d’enfants en ligne.
Les enquêtes visant les allégations de leurre d’enfants sont en cours.

Quiconque possède d’autres renseignements est prié de communiquer avec le détachement de la GRC de Surrey au 604-599-0502 ou, pour garder l’anonymat, avec Échec au crime au 1-800-222-TIPS ou à www.solvecrime.ca (en anglais seulement).
 

Engagement visant les services offerts à la collectivité

Le détachement de la GRC de Surrey est résolu à offrir des services policiers adaptés, rapides et professionnels à toutes les collectivités de Surrey. Pour en savoir plus sur les programmes, les services du détachement, sur la façon de vous protéger ou sur nos derniers communiqués, consultez le www.surrey.grc.ca.

Les médias peuvent communiquer avec :
Caporal Scotty Schumann
Agent des relations avec les médias
Groupe des relations avec les médias, détachement de la GRC de Surrey
Bureau : 604-599-7776
Courriel : surrey_media_relations@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :