Une enquête mène au dépôt d’accusations contre un policier et un employé municipal

Surrey

2017-01-27 10:30 PST

Une enquête sur des allégations de manipulation dangereuse de pièces à conviction et de vol a mené au dépôt d’accusations contre un membre de la GRC de Surrey et un employé municipal de la Ville de Surrey.

En octobre 2015, des membres de la GRC de Surrey ont été informés qu’une activité criminelle liée à une arme à feu conservée comme pièce à conviction avait possiblement eu lieu. Une enquête avait alors été lancée afin d’établir les circonstances entourant l’incident et de confirmer les gestes posés par les personnes en cause. Les résultats de l’enquête exhaustive menée sur l’incident ont été remis à l’avocat de la Couronne afin qu’il procède à l’évaluation des accusations criminelles recommandées. À la suite de l’évaluation, le gendarme Chris Rerup a été accusé d’abus de confiance et de vol d’une arme à feu. Quant à lui, David Jones a été accusé de possession non autorisée d’une arme à feu à autorisation restreinte et de vol d’une arme à feu.

Des allégations de ce genre sont graves et peuvent entraîner une perte de confiance du public. De plus, elles vont à l’encontre des attentes, des politiques et des procédures de l’organisation , a dit le surintendant principal Dwayne McDonald, officier responsable du Détachement de la GRC de Surrey.

Le gendarme Rerup a comparu devant le tribunal provincial de Surrey le 26 janvier 2017. En plus de faire l’objet d’une enquête criminelle, le gendarme Rerup fait aussi l’objet d’une enquête interne liée au code de déontologie de la GRC. À l’heure actuelle, le gendarme Rerup est suspendu avec solde et son état de service fera l’objet d’évaluations continues.

Une enquête criminelle est également menée contre M. Jones qui s’est vu retirer sa cote de sécurité de la GRC et a été suspendu de ses fonctions. Il n’est désormais plus un employé actif.

La prochaine comparution devant le tribunal du gendarme Rerup et de M. Jones est prévue le 3 février 2017. 
 

Diffusé par :

Services de communication de la GRC en C.-B.
778-290-2929
 

Suivez-nous :
Date de modification :