Le Programme de formation pratique aide les nouveaux agents de Surrey à apprendre les ficelles du métier

Surrey

2016-06-21 09:06 PDT

La ville de Surrey, avec sa population en rapide croissance, ses cinq districts policiers et une superficie deux fois et demie plus importante que celle de Vancouver, peut être un endroit intimidant pour les nouveaux policiers. Heureusement, le Programme de formation pratique du détachement de la GRC de Surrey existe. Il vise à enseigner les ficelles du métier aux nouveaux agents qui se joignent au plus grand détachement de la GRC du pays.

Après avoir terminé leur formation rigoureuse à la Division Dépôt de la GRC, à Regina, tous les nouveaux agents de la GRC sont encadrés et mentorés par des policiers expérimentés dans le cadre du Programme de formation pratique de la GRC. À Surrey, le programme vise à former des policiers compétents et solides sur le plan technique qui seront en mesure d’intervenir efficacement dans toute situation pouvant survenir dans la ville. Ce programme de formation en milieu de travail de six mois montre aux nouveaux officiers ce à quoi ils peuvent s’attendre à titre de patrouilleurs des Services généraux.

Ces agents doivent acquérir certaines compétences à chacune des étapes de leur formation, a expliqué Peter Bird, administrateur du Programme de formation du détachement de la GRC de Surrey. Cela inclut la résolution de problèmes, l’esprit d’équipe, la connaissance des politiques de la GRC et des lois applicables, la gestion de conflit, la communication ainsi que diverses compétences et techniques tactiques. Une partie importante du programme porte sur la mobilisation communautaire, ce qui pousse les agents à aller au-delà de la simple application de la loi en nouant des liens au sein de la collectivité.

Chaque nouvel agent est jumelé à un agent de formation pratique qui l’encadrera tout au long du programme. Le gendarme Manny Sidhu est l’encadreur actuel du gendarme Maxime Jacob, un homme de 27 ans de Gatineau, au Québec.

Ce qui est le plus satisfaisant pour moi, c’est quand ils mettent en pratique quelque chose dont nous avons discuté et que cela entraîne un résultat positif, qu’il s’agisse d’une bonne arrestation ou d’un geste posé avec la discrétion appropriée, a affirmé le gendarme Sidhu, qui travaille au détachement de la GRC de Surrey depuis quatre ans.

Le gendarme Jacob apprécie cette formation qui se déroule à un rythme rapide ainsi que le lien naturel qui se forme avec son encadreur.

Je peux lui poser n’importe quelle question. Il est très ouvert d’esprit et il me donne constamment de la rétroaction, a ajouté le gendarme Jacob. Il me met même à l’épreuve en ayant recours à des scénarios auxquels il a fait face par le passé pour voir si je peux trouver la meilleure solution.

Maxime Jacob, un nouveau gendarme du détachement de la GRC de Surrey (dans le véhicule de patrouille), avec son encadreur, le gendarme Manny Sidhu.

Le gendarme Jacob, qui travaillera dans le district de Whalley/Centre-ville, observe déjà les nombreux facteurs culturels, sociaux et économiques qui jouent un rôle dans la grande ville de Surrey. Dans le cadre de sa formation, le gendarme Jacob doit remplir un profil communautaire en mettant l’accent sur un organisme ou un groupe local. Il pourra ainsi mieux comprendre la ville et ses habitants. Il travaille aussi sur un autre projet en tentant de trouver une solution au problème de circulation qui est apparu dans l’un des quartiers. Il doit donc recueillir des commentaires des résidents, effectuer la liaison avec le département du génie de la ville et se fier à ses connaissances de la collectivité et des lois en vigueur.

Une grande partie de la formation vise à ce que les agents apprennent à communiquer avec les résidents locaux, a expliqué le gendarme Sidhu.

Après environ trois mois, la majorité des nouveaux agents possèdent suffisamment d’expérience pour réaliser des enquêtes et discuter avec le public de façon plus indépendante. Toutefois, ils sont toujours surveillés et supervisés par leur encadreur et par les autres membres de leur équipe. L’encadreur et les autres policiers sont toujours prêts à les guider et à les soutenir au cours de leurs trois derniers mois de formation pratique. De plus, les nouveaux agents doivent subir de nombreux processus d’examen afin d’évaluer leur rendement et leur progrès au cours des diverses étapes du Programme de formation pratique. Cela inclut des plans d’apprentissage, des examens du rendement, des autoévaluations et un stage.

Le gendarme Jacob souhaite un jour se joindre à l’une des sections spécialisées de la GRC, comme l’Équipe d’intervention en cas d’urgence. Cependant, pour le moment, il est satisfait d’apprendre les rouages des Services généraux, où il intervient dans le cadre d’une grande variété d’appels de service.

La formation que j’ai reçue me permettra certainement de poursuivre une carrière gratifiante dans le milieu de l’application de la loi, a ajouté le gendarme Jacob. Il y a beaucoup de possibilités de carrière à Surrey et j’ai hâte de mieux connaître les résidents de la ville.

Idéalement, chaque nouvel agent qui arrive est formé en vue de devenir un mentor pour nos prochaines recrues, a expliqué M. Bird. Bien que certains d’entre eux s’en vont travailler ailleurs, de nombreux restent ici pendant des années ou reviennent occuper des postes aux échelons supérieurs.

Cette année, nous avons observé un nombre sans précédent de recrues au sein du détachement de la GRC de Surrey. Récemment, le centième agent de police est arrivé au détachement dans le cadre d’un marché conclu entre la GRC, le gouvernement fédéral et la Ville de Surrey.


Engagement visant les services offerts à la collectivité

Le détachement de la GRC de Surrey est résolu à offrir des services policiers adaptés, rapides et professionnels à toutes les collectivités de Surrey. Pour en savoir plus sur les services et les programmes du détachement, sur la façon de vous protéger ou sur nos derniers communiqués, consultez le www.surrey.grc.ca.  

Les médias peuvent communiquer avec :
Caporal Scotty Schumann
Agent des relations avec les médias
Groupe des relations avec les médias, détachement de la GRC de Surrey
Bureau : 604-599-7776
Courriel : surrey_media_relations@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :