Aidez à identifier un suspect et veillez à votre propre sécurité

Coquitlam

2017-06-28 11:30 PDT

Dossier nº 2017-11461

Aux termes de la Loi sur les langues officielles, ce bureau n'offre des services au public qu'en anglais. Vous trouverez des renseignements généraux dans les deux langues officielles à cb.grc.ca et à www.grc.ca. La présente page est disponible dans les deux langues du fait qu'elle est également publiée sur le site www.grc.ca.

Under the Official Languages Act, this office provides services to the public in English only. You will find general information in both official languages at bc.rcmp.ca and www.rcmp.ca. This page is available in both English and French because it is also posted on bc.rcmp.ca.

Le suspect a été décrit comme étant d’origine asiatique ou sud-asiatique en fin d’adolescence ou dans la jeune vingtaine.

Cliquez pour une photo à haute resolution.

La GRC de Coquitlam a besoin de votre aide pour identifier un automobiliste ayant utilisé du gaz poivré lors d’une confrontation avec un autre utilisateur de la route.

La GRC veut aussi vous demander de garder votre sang froid au volent et d’éviter les confrontations sur les routes cet été.

Le 17 avril 2017, vers 19 h 15, les occupants de deux véhicules ont commencé à se disputer au sujet du droit de passage dans le secteur de la route Lougheed et de l’avenue Brunette. Un homme prenant place à bord d’un des véhicules, une Mercedes noire, est sorti de celle-ci et a aspergé de gaz poivré les occupants de l’autre véhicule, une Kia grise. L’homme a été décrit par des témoins comme étant d’origine asiatique ou sud-asiatique, en fin d’adolescence ou au début de la vingtaine, mesurant un peu moins de 6 pieds et de carrure mince.

Il n’y a jamais d’excuse valable pour qu’une personne sorte de son véhicule et agresse avec une arme une autre personne prenant place dans un autre véhicule, déclare le caporal Michael McLaughlin, membre de la GRC de Coquitlam.  Cela étant dit, la dispute initiale au sujet du droit de passage était totalement évitable. Si vous pouvez contrôler vos propres actions, garder votre sang froid au volant et éviter les confrontations sur la route, vous rendrez les choses plus sécuritaires pour tout le monde.

Si vous reconnaissez le conducteur de la Mercedes, ne le confrontez pas et n’essayez pas de prendre les choses en main vous-même. Comme c’est le cas pour tous les crimes, laissez la police gérer l’affaire. Communiquez avec la GRC de Coquitlam en composant le numéro pour les situations non urgentes, soit le 604-945-1550, et demandez à parler au gendarme Chabot-Maltais (dossier no 2017-11461).

Diffusé par

Cap. Michael McLaughlin

Agent des relations avec les médias
GRC de Coquitlam
coquitlam.rcmp.ca (anglais seulement)
2986, Guildford Way, Coquitlam (C.-B.) V3B 7Y5
Téléphone : (604) 945-1580

Courriel : coquitlam_media@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :