Journée nationale des enfants disparus : la GRC en C.-B. sollicite une fois de plus l’aide du public

Sooke, C.-B.

2017-05-25 09:00 PDT

Dossier nº VIIMCU 2001-924

À l’occasion de la Journée nationale des enfants disparus qui a lieu le 25 mai, la GRC en C.-B. présente de nouveau le dossier d’une adolescente qui a été portée disparue il y a plusieurs années dans l’espoir que la couverture médiatique mette au jour de nouveaux renseignements sur l’affaire.

Jesokah Adkens a disparu de Sooke, en C.-B., il y a près de 16 ans. Les enquêteurs sollicitent de nouveau l’aide du public afin d’élucider cette affaire qui remonte à 2001.

Ce que nous savons :

Photo de Jesokah Adkens 1

Nom :
Jesokah Adkens
Lieu : Sooke (C.-B.)
Détails : Le 26 septembre 2001 vers 21 h 30, Jesokah Adkens a été vue près de l’école primaire Saseenos à Sooke, en C.-B. On pense qu’elle rentrait chez elle pour nourrir son chien, mais elle ne s’est jamais rendue à son domicile. Personne n’a revu Jesokah par la suite.

Jesokah a les cheveux blonds et les yeux bleus. La dernière fois qu’on l’a vue, elle mesurait 165 cm (5 pi 5 po) et pesait environ 50 kg (110 lb). Elle portait un chandail bleu pâle, un gilet en coton bleu foncé muni d’un capuchon, un jean bleu foncé et des chaussures de course.

Au moment de sa disparition, Jesokah habitait la région de Sooke, où elle partageait un domicile avec une autre personne. Elle avait alors 17 ans et allait à l’école secondaire Edward Milne. Elle était très sociable et bien connue à Sooke ainsi qu’à Port Renfrew.

Ce que l’enquête a révélé :

Photo de Jesokah Adkens 2

Les membres de la GRC de Sooke ont mené une longue enquête pour tenter de retrouver Jesokah, y compris des recherches approfondies au sol, dans les airs et sur l’eau. Au fil du temps, il est devenu de plus en plus évident que la possibilité d’un acte criminel ne pouvait pas être écartée, et le Groupe intégré des crimes majeurs de l’île de Vancouver a alors pris le dossier en main. Malgré l’enquête qui est toujours en cours, personne n’a été en mesure de retrouver Jesokah.

Pouvez-vous nous aider?

La détective Kathleen Murphy du Groupe intégré des crimes majeurs de l’île de Vancouver, en collaboration avec la GRC de Sooke, prie quiconque possède des renseignements sur l’affaire de se faire connaître. Comme parent et enquêteuse, je tiens à tout prix à aider la famille Adkens à trouver des réponses à ses questions et à découvrir ce qui est arrivé à Jesokah ce soir-là , a dit la détective Murphy. Veuillez regarder de nouveau la photo de l’adolescente et lire les détails concernant sa disparition. Si vous habitiez dans cette région ou que vous vous déplaciez dans ce secteur au moment de la disparition de Jesokah et que vous vous rappelez certains éléments susceptibles de nous aider à résoudre l’affaire, veuillez communiquer avec nous.

Les membres de la famille Adkens ne souhaitent pas qu’on communique avec eux, cependant, ils tiennent à exprimer leur reconnaissance : Nous sommes très heureux que des personnes aient à cœur de retrouver Jesokah et poursuivent leurs efforts après toutes ces années. Notre dernier espoir d’enfin tourner la page réside dans l’aide que le public pourrait apporter.

Quiconque possède des renseignements sur la disparition de Jesokah Adkens est prié d’appeler la ligne anti-crime du Groupe intégré des crimes majeurs de l’île de Vancouver au 250-380-6211. Pour garder l’anonymat, veuillez prendre contact avec Échec au crime par téléphone au 1-800-222-8477 ou en ligne à l’adresse www.bccrimestoppers.com (en anglais seulement). 



Diffusé par :

Services de communication de la Division E
778-290-2929
 

Suivez-nous :
Date de modification :