La GRC élabore un guide à l’intention des nouveaux arrivants

bc.rcmp.ca

2017-01-16 13:50 PST

Aux termes de la Loi sur les langues officielles, ce bureau n'offre des services au public qu'en anglais. Vous trouverez des renseignements généraux dans les deux langues officielles à cb.grc.ca et à www.grc.ca. La présente page est disponible dans les deux langues du fait qu'elle est également publiée sur le site www.grc.ca.

Under the Official Languages Act, this office provides services to the public in English only. You will find general information in both official languages at bc.rcmp.ca and www.rcmp.ca. This page is available in both English and French because it is also posted on bc.rcmp.ca.

L’adaptation à la vie au Canada peut représenter un défi pour de nombreux nouveaux arrivants. Apprendre de nouvelles langues, de nouvelles coutumes et de nouvelles lois peut se révéler extrêmement décourageant. La GRC prend des mesures afin d’aider les nouveaux résidents à se sentir à l’aise.

Un projet, d’abord lancé pour aider les 25 000 réfugiés syriens arrivant au Canada, est maintenant devenu un outil précieux destiné à aider les nouveaux arrivants issus de cultures et d’origines linguistiques variées.

Lorsque des gens d’autres pays viennent vivre au Canada, ils peuvent avoir des attitudes très différentes envers la police et la justice. La GRC a maintenant mis au point de nouveaux outils et de nouvelles pratiques afin d’aider les nouveaux arrivants à s’adapter à la vie ici.

Un guide détaillé sur la police à l’intention des nouveaux arrivants a déjà été traduit en français, en arabe, en chinois simplifié, en pendjabi et en persan. La GRC a également créé un modèle pour les séances de sensibilisation communautaire, et, jusqu’à présent, ces séances ont été présentées en arabe et en coréen. De plus, des outils ont été créés et distribués dans le but de sensibiliser la police et le personnel de soutien aux défis auxquels sont confrontés les nouveaux arrivants.
 

Un guide à l’intention des nouveaux arrivants

Les travaux ont débuté à l’automne 2015, lorsque la GRC a déployé quatre membres arabophones en Jordanie afin de bien saisir les défis auxquels sont confrontés les réfugiés syriens. Ces quatre membres ont été chargés de représenter les services canadiens de police de la façon la plus positive et la plus empathique possible.

On a constaté que certains réfugiés n’auraient guère confiance en la police en raison de leurs expériences en Syrie et que la GRC et les autres corps policiers au Canada devraient s’efforcer de gagner leur confiance. L’adaptation à la vie au Canada peut représenter un défi pour de nombreux nouveaux arrivants. Apprendre de nouvelles langues, de nouvelles coutumes et de nouvelles lois peut se révéler extrêmement décourageant. La GRC prend des mesures afin d’aider les nouveaux résidents à se sentir à l’aise.

Un agent de la GRC s’adresse à un groupe de nouveaux arrivants, en mandarin, dans le cadre d’une séance sur la sécurité publique, à Surrey.

La GRC a coordonné un groupe de travail national sur les services de police et, en Colombie-Britannique, elle a commencé à travailler à l’élaboration du guide à l’intention des nouveaux arrivants, le traduisant d’abord en arabe. Elle y explique les principes de base des services de police et du droit canadiens et on y informe les nouveaux arrivants quant à leurs droits. Une version préliminaire du guide a été transmise à tous les services de police du Canada afin qu’ils puissent l’adapter à leur ville. La GRC de la Colombie-Britannique a publié le guide sur son site Web (www.bc.rcmp.ca) et a également commencé à travailler auprès des groupes communautaires locaux en vue de le distribuer aux nouveaux arrivants.

En outre, des documents de formation ont été élaborés pour tous les membres du personnel de première ligne, y compris les préposés au comptoir et les préposés aux appels. Une présentation (Working with Syrian Newcomers) portant sur le travail auprès des nouveaux arrivants syriens fournit des liens vers des ressources internes et externes; on y traite de différents enjeux, allant des crimes motivés par la haine jusqu’à la prévention de la consommation de drogues. Cette présentation a été transmise aux commandants de détachement dans l’ensemble de la Colombie-Britannique; elle a été conçue de manière à pouvoir être adaptée à d’autres groupes culturels.

D’autres documents sur la sensibilisation à la fraude et la sécurité sur Internet et un livre à colorier pour jeunes enfants traitant de la sécurité ont également été traduits. Comme de nombreux nouveaux arrivants se sont installés à Surrey, la GRC en a fait un peu plus dans cette ville en organisant de petites ou grandes séances de sensibilisation à l’intention des familles syriennes, en arabe ou avec les services d’un interprète. À l’occasion de ces séances, les nouveaux arrivants ont la possibilité de poser des questions directement aux policiers et d’acquérir des notions de base sur la façon de communiquer avec la police et sur le rôle de la police au Canada.

Le détachement de la GRC à Surrey a rapidement reconnu que ces séances pouvaient être utiles à d’autres groupes culturels, et, au cours de l’été 2016, il a également tenu une séance pour la communauté de langue mandarine.

Suivez-nous :
Date de modification :