Escroquerie Microsoft

 

La GRC demande aux résidents d’être vigilants après avoir reçu plusieurs rapports d’une escroquerie par téléphone répandue, mieux connue sous le nom de escroquerie Microsoft ou de escroquerie du virus . Les escrocs prétendent appeler au nom d’une entreprise bien connue comme Microsoft pour faire croire aux gens qu’il y a un problème avec leur ordinateur. Voici comment ils procèdent :

Un solliciteur à froid prétend être un représentant de Microsoft, d’une de ses marques ou d’une tierce partie sous-traitée par Microsoft, et informe la victime que Microsoft a détecté un problème informatique, une infection ou un virus.

Le fraudeur dit à la victime qu’il peut l’aider et la dirige vers un site Web qui lui permet ensuite de prendre contrôle de son ordinateur à distance.

Le solliciteur passe ensuite un peu de temps sur l’ordinateur pour essayer de montrer à la victime où se trouvent les problèmes et la convainc par le fait même de payer des frais de gestion pour corriger les problèmes.

Bien qu’il n’y ait probablement aucun problème avec l’ordinateur, l’escroc fait croire le contraire à la victime qui lui fournit alors l’information liée à sa carte de crédit. Dans certains cas, le service offert peut même être l’installation d’un logiciel malveillant ou espion, ce qui fait de l’ordinateur une mine de renseignements pour les escrocs.

Les malfaiteurs utilisent la mystification téléphonique sous le nom fictif de Global PC Experts, mais on croit qu’ils appellent de l’Inde. La mystification téléphonique signifie que le numéro de téléphone que l’escroc a programmé pour apparaître sur l’afficheur est différent de son véritable numéro. Par conséquent, vous ne pouvez pas rappeler la personne, même si un numéro de téléphone apparaît sur votre afficheur.

Si vous avez été victime de cette tromperie, faites annuler votre carte de crédit, éteignez votre ordinateur et demandez à un fournisseur de services légitime de supprimer tout logiciel malveillant ou espion que le fraudeur aurait pu installer.

Vous croyez être victime d’une escroquerie? Posez-vous les questions suivantes :

Sécurité. Quelles seraient les conséquences de tomber dans un tel piège?

Crédibilité. La crédibilité de la personne qui essaie de vous convaincre peut-elle être vérifiée?

Agressivité. L’escroc utilise-t-il une tactique ou un langage agressif afin d’obtenir une réponse immédiate?

Motivation. La motivation du fraudeur est-elle de vous soutirer de l’argent ou des biens (renseignements bancaires) en échange d’une promesse de récompense plus importante?

Si vous avez répondu oui à l’une ou l’autre des questions ci-dessus, ou si vous avez des doutes, ne vous laissez pas prendre au jeu. S’il s’agit d’un appel, raccrochez. Si vous recevez une lettre, jetez-la. En personne, dites poliment que vous n’êtes pas intéressé.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les fraudes ou pour en signaler une, visitez le site Web Centre antifraude du Canada .

Date de modification :