Méfiez-vous des communications frauduleuses liées à l’Agence du revenu du Canada

La période de la déclaration de revenus est généralement stressante pour bien des gens du fait qu’ils doivent effectuer tous les calculs nécessaires pour déterminer combien d’impôt ils doivent payer et combien d’argent ils se verront rembourser par le gouvernement.

Communications frauduleuses

Il s’agit également d’une période lucrative pour les fraudeurs. En effet, certains d’entre eux envoient des courriels ou des lettres à des victimes potentielles prétendument au nom de l’Agence du revenu du Canada (ARC). La lettre semble officielle et les demandes de renseignements qu’elle contient peuvent même paraître légitimes. Or, l’intention de son auteur est malhonnête. Les personnes qui se renseignent suffisamment sur ces activités, qui sont sans contredit criminelles, peuvent facilement les contourner.

Scénario 1

Dans la lettre ou le courriel, on mentionne à la personne qu’elle peut réclamer de l’argent que l’ARC lui doit, mais que pour obtenir l’argent, elle doit fournir certains renseignements afin que l’on puisse mettre à jour son dossier et lui verser les fonds en question. On demande à la personne de transmettre l’information par télécopieur ou par courriel, aux coordonnées fournies dans la lettre. Le malfaiteur cherche ainsi à obtenir des renseignements sur l’identité et les comptes de banque de la victime en vue d’avoir accès à son argent par des moyens frauduleux.

Scénario 2

Certaines fraudes téléphoniques récentes consistaient à menacer des contribuables ou à utiliser un langage agressif et percutant pour les forcer à payer une dette fictive à l’ARC. Une personne prétendant travailler pour l’ARC appelle la victime et l’informe qu’elle doit de l’impôt. Le suspect exige habituellement un paiement immédiat par carte de crédit ou convainc la victime d’acheter une carte de crédit prépayée et de le rappeler immédiatement avec les renseignements nécessaires. La victime est souvent menacée de poursuite, d’emprisonnement et même de déportation.


L’ARC NE DEMANDE AUCUN renseignement personnel par courriel, qu’elle NE DIVULGUE AUCUNE information au sujet d’un particulier sauf s’il lui en donne l’autorisation officielle. De plus, l’ARC NE DONNE JAMAIS de renseignements personnels dans un message vocal. Le site Web de l’Agence du revenu du Canada présente d’autres renseignements importants que tous les contribuables devraient connaître. Ils y trouveront également des exemples de lettres, de demandes de remboursement et de courriels frauduleux.

Si vous voulez confirmer que l’appel provient d’un représentant de l’ARC, composez le 1-800-959-8281 (pour des problèmes individuels) ou le 1-800-959-5525 (pour des problèmes liés à des entreprises).

Nous travaillons très fort pour gagner notre vie, et notre travail consiste en partie à demeurer vigilants pour éviter que notre argent ne se retrouve, à notre insu, entre les mains de malfaiteurs.
 

Prendre le temps de se renseigner peut être payant. C’est à vous de déterminer la valeur que vous accordez à cette démarche.

Pour signaler une fraude, communiquez avec le Centre antifraude du Canada au 1-888-495-8501.
 

Date de modification :